Rechercher sur itirando.com
Accueil Jura Var Bretagne Alpes Contacts

> Conseils pour votre randonnée (plusieurs jours)

1. Où partir

# La première chose à faire est de trouver la zone dans laquelle on va randonner. Ce n'est pas forcément le plus facile car en France toutes les régions sont magnifiques. Et puis on n'est pas obligé de rester en France, mais pourquoi aller chercher ailleurs alors qu'on a tout ici ? Hum ? Pour les habitants de la région parisienne, c'est très facile car ils peuvent trouver des infos lors des différents salons (salon de l'agriculture, salon de la randonnée, ...) ou dans les maisons régionales (maisonsregionales.com). Je vous donne quelques adresses :

Maison de l'Alsace 39 av des Champs Elysées
75008 PARIS
01 53 83 10 10
Maison de l'Aquitaine

21 r Pyramides
75001 PARIS

01 55 35 31 42
Maison de l'Auvergne 194 bis r Rivoli
75001 Paris
01 44 55 33 33
Maison de l'Aveyron 46 r Berger
75001 Paris
01 42 36 84 63
Maison de la Bretagne 203 bd St Germain
75007 Paris
01 53 63 11 50
Maison de la Franche comté 2 bd Madeleine
75009 Paris
01 42 66 26 28
Maison de l'Isère 2 pl André Malraux
75001 Paris
01 42 96 08 43
Maison du Limousin 30 r Caumartin
75009 Paris
01 40 07 04 67
Maison de la Lorraine 2 r Echelle
75001 Paris
01 44 58 94 00
Maison de la Lozère 1 bis et 4 r Hautefeuille
75006 PARIS
01 43 54 26 64
Comité Régional Tourisme Paris - Ile de France 11 rue du Faubourg Poissonnière
75009 Paris
01 73 00 77 00
La Maison des Pays de la Loire 6 r Cassette
75006 Paris
01 53 63 78 50
Maison Poitou-Charentes 68 r Cherche Midi
75006 Paris
01 42 22 83 74
Maison des Pyrénées 15 r St Augustin
75002 PARIS
01 42 86 51 86
Maison de Savoie 31 av Opéra
75001 Paris
01 42 61 74 73
Maison du Tarn 111 r Réaumur
75002 PARIS
01 42 21 31 15

Pour d'autres informations sur les gîtes ou campings, vous pouvez consulter les Pages Jaunes. Essayez de taper "gîtes d'étape" dans le champ activité, et le nom de la commune dans le champ localité. S'il n'y a rien, avec ce site vous pouvez obtenir le téléphone de la mairie (ou de l'office de tourisme) et eux pourront vous renseigner.

# Maintenant que vous savez dans quelle région partir, il vous reste à déterminer précisément le chemin que vous allez suivre. Bien sur, vous pouvez décider de déambuler au hasard, mais je vous le déconseille car de nombreux chemins sont privés et vous risquez de faire de grands détours.
Il existe de nombreuses cartes et topo-guides, vous êtes donc certains de trouver ce que vous cherchez. Là encore je vous conseille deux endroits :
 - la FFRP (Fédération Française de la Randonnée Pédestre), 14 rue Riquet,
75019 Paris. Sur le site Internet de la FFRP, vous allez trouver tous les topo-guides existant, avec pour chacun d'eux le plan du parcours et les mises à jour (un GR est vivant, donc il y a forcément des différences entre votre topo et ce que vous allez trouver sur le terrain). Vous verrez également de nombreuses autres infos très intéressantes que je vous laisse découvrir.
 - l'espace IGN (Institut Géographique National), 107 rue La Boétie 75008 Paris. Sur le site Web de l'IGN, vous trouverez d'autres adresses, ainsi qu'une boutique pour acheter vos cartes.

retour en haut

2. L'équipement

Il faut emporter avec soit le minimum ! En effet il faut bien se rendre compte qu'on va trimbaler son sac à dos pendant plusieurs jours. On peut toujours en renvoyer une partie par la poste (j'en connais à qui c'est arrivé), mais autant, dès le départ, emporter uniquement l'indispensable.

- Sac à dos : c'est un de vos principaux "outils", il faut donc le choisir avec soin. N'hésitez pas à demander conseil aux vendeurs qui détermineront avec vous ce qu'il vous faut. Personnellement je pense qu'un sac de 60 litres est suffisant pour partir 2 semaines. Vérifiez aussi qu'il possède des poches un peu partout : c'est très pratique pour mettre les objets dont on se sert fréquemment (notamment la gourde).

- Chaussures : là aussi, prenez le temps de bien les choisir et ceci plusieurs mois avant de partir afin de "les faire". Je vous conseille des chaussures en Gore-Tex, matière qui allie imperméabilité, légèreté, résistance, souplesse et permet au pied de respirer. Bien sur oubliez les baskets... vous risquez fortement de le regretter (dérapage, eau, terrain trop accidenté...). De plus emporter une paire de sandale, très utile lorsque vous serez arrivé à bon port.

- Tente : il existe aujourd'hui beaucoup de modèles. Personnellement j'ai opté pour une tente en forme de tunnel. Il faut qu'elle protège suffisamment de la pluie et de l'humidité montant du sol. Il faut aussi qu'elle protège du vent, des insectes en tous genres (moustiquaire) et quelle soit légère. On trouve des tentes 2 places avec un poids de 2 à 3 kg.

- Sac de couchage : si vous allez de gîte en gîte, un sac-drap (ou sac à viande) peut suffire. Assurez vous juste que le gîte vous fournira bien une couverture. En revanche si vous faites du camping, le sac de couchage devient indispensable. Les 3 températures généralement indiquées sur chaque sac de couchage correspondent aux températures de confort / limite de confort / extrême. Occupez vous surtout de la température limite de confort. Par exemple si celle-ci est égale à +5°C, vous serez au chaud jusqu'à cette limite. Le poids d'un duvet est généralement un peu inférieur à 2 kg, on en trouve même avec un poids approchant un seul kilo. Privilégiez les sacs de forme "sarcophage". On peut en plus prévoir un matelas mousse (le plus léger possible).

- Habillement : Prévoir un short et un pantalon transformable en short (là aussi, plus il y a de poches mieux c'est), 3 tee-shirts ou chemisettes, 2 ou 3 sous-vêtements de chaque sorte, une veste imperméable (avec capuche) et un polaire (personnellement j'ai une veste en Gore-Tex avec une doublure en polaire qui peut s'enlever : c'est génial). Il vous faut également un poncho (ou cape de pluie) en cas de très mauvais temps. Prenez un modèle prévoyant un logement pour votre sac à dos (sinon vous risquez d'avoir vos affaires trempées). N'oubliez pas d'emporter un peu de lessive "lavage à la main".

- Eau : emportez au minimum 2 litres d'eau. Par temps chaud, il m'est déjà arrivé d'en consommer jusqu'à 3 litres pendant le trajet. Prévoyez des pastilles Micropur à utiliser lorsque vous remplissez votre gourde avec l'eau d'une source. Ne buvez jamais de boissons alcoolisées avant d'être arrivé à votre étape du jour : l'alcool déshydrate et de plus vous risquez de ne pas trop avoir la pêche pendant le reste de la journée. En revanche, un petit verre le soir ne fait jamais de mal...

- Nourriture : prévoyez quelques portions de semoule (ou riz / pâtes) pour vous dépanner les jours où vous ne trouverez aucune épicerie. Il faut également emporter des fruits secs, des barres chocolatées (genre Mars), des barres de céréales, des plats lyophilisés, du sucre, du sel, du chocolat, des sachets de café (ou thé), des sachets de soupe, un tube de lait concentré sucré. Bien sur, dès que vous en avez l'occasion, privilégiez les produits frais (fruits, tomates, jambon de pays...).

- Popote : il existe des récipients en aluminium s'emboîtants les uns dans les autres et prenant très peu de place. Prévoir aussi un quart, des couverts (dont une opinel, outil très précieux en rando), un ouvre-boîtes. Quant au réchaud, vous pouvez bien sur prendre un modèle à gaz, mais moi j'ai opté pour les petits réchauds qu'on trouve dans les rations de combat de l'armée car cela ne prend aucune place ! J'ai vu récemment que Décathlon faisait un truc du même genre : ils appellent ça le "réchaud esbit" (réchaud à alcool solide).

- Topo : prévoyez le(s) topo-guide(s) du GR que vous allez suivre. Il en existe en couleur et en noir et blanc. Des cartes : celles au 1:25.000ème sont tout à fait adaptées à la randonnée, mais le problème est que si vous partez 2 semaines il va vous falloir en acheter beaucoup, peut-être une dizaine... Ca revient cher et surtout c'est lourd ! Donc prenez plutôt des cartes au 1:50.000ème, sauf dans les zones où vous pensez qu'il est facile de se perdre. La boussole est également indispensable : vous vous dites peut-être « A quoi ça sert puisqu'il suffit de suivre le balisage ? ». Et bien le balisage n'est pas forcément toujours très visible. Et puis il suffit de rêvasser quelques instants pour louper un petit chemin sur sa droite... Dans ce cas, un "coup" de boussole vous remettra dans le droit chemin.

- Trousse de secours : bon, en général il manque toujours le pansement ou la crème dont on aurait justement besoin... mais voici une liste qui peut vous servir, mais elle n'est pas exhaustive : aspirine, pansements (anti-ampoules, bobos...), compresses, crème anti-traumatismes (Arnica), sprays désinfectants, bandes adhésives, crème solaire, pince à épiler, petits ciseaux, couverture de survie (très légère).

- Trousse de toilette : prenez une trousse très légère, avec un ou deux gants de toilette, une petite serviette, un savon, une brosse à dent, du dentifrice, des cotons tiges, du shampooing (le mieux est de se trouver des échantillons). Pour les hommes : un ou deux rasoirs jetables et un peu de crème moussante. Pour les femmes : le kit maquillage n'est peut-être pas indispensable...

- Divers : appareil photo (+ quelques pellicules et des piles de rechange), sacs plastique (pour vos déchets et pour vous asseoir lorsque le sol est humide), mouchoirs jetables, maillot de bain, torche électrique (+ des piles de rechange), lunettes de soleil, papiers d'identité, passeport (éventuellement), argent, chèque, carte bancaire (attention, les guichets sont rares !), papier toilette, sans oublier un carnet et un crayon pour noter les moments forts de votre rando (ça vous servira le jour où vous déciderez de raconter vos aventures sur Internet...).

Sur le site web de Décathlon, Go Sport et Au Vieux Campeur (pour ne citer que ces trois là), vous aurez une bonne idée du matériel existant. Personnellement je préfère celui de Décathlon car pour la plupart des articles il y a une fiche avec de nombreux conseils pour bien utiliser ce matériel.

retour en haut

3. Autres conseils utiles

- La meilleure façon d'arriver à son point de départ est bien souvent le train. Si vous prenez ce moyen de transport, pensez à réserver plus d'un mois à l'avance : en effet, les réductions peuvent aller jusqu'à 50% ! Pour plus de renseignements, ou si vous voulez consulter les horaires de trains, allez faire un tour sur le site de la SNCF.

- Préparez une "feuille de route", c'est à dire un tableau dans lequel vous allez mettre les infos utiles pour chaque journée, notamment sur le gîte ou le camping. Donc on trouvera la date, les coordonnées du gîte (téléphone, adresse, nom du contact), le prix de la nuitée ou de la demie pension, les horaires de bus (éventuellement). On peut également mettre le nombre de kilomètres à parcourir et l'altitude du gîte. Faites plusieurs photocopies de cette feuille et mettez les dans divers endroits (poche, sac) : comme ça, si vous perdez une des feuilles, vous aurez toujours les coordonnées des gîtes... Si vous partez seul(e), remettez une de ces feuilles à un de vos proches : si on n'a plus de nouvelles de vous, les secouristes sauront où chercher.

- Prévoyez vos deux premières étapes assez courtes : ce sont souvent ces deux journées les plus pénibles car il faut s'habituer (ou se réhabituer) au sac à dos et prendre ses repères.

- Voyez s'il n'y a pas des monuments ou des sites particuliers à visiter près de votre chemin : certains endroits valent vraiment le détour. Dans ce cas, prévoyez une étape un peu plus courte.

- Prévoyez d'arriver à votre étape du jour avant 18h00, et dans tous les cas, une heure ou deux avant la tombée de la nuit, comme ça si vous vous perdez, vous aurez une certaine marge d'erreur.