Rechercher sur itirando.com
Accueil Jura Var Bretagne Conseils Contacts

  I    J0   J1   J2   J3   J4   J5   J6   J7   J8   J9   J10   J11   J12   J13   J14   J15   J16   J17   J18   J19   J20    C     Carte 1     Carte 2     Carte 3  
Version imprimable

> Ma randonnée dans les Alpes --> Genève / Thonon-les-Bains - Chevenoz

Météo
Horaires
Nb d'heures de marche
(d'après topo-guide)
Altitude
mini/maxi
Dépenses
8h15 - 17h30
7 heures
420 m / 920 m
32 €
(dont gîte : 29 €)

Un lever difficile
Peu après 6h00, lorsque je m'arrache de mon lit, le soleil est déjà levé depuis un petit bout de temps. Comme prévu, mes 2 colocataires sont rentrés au milieu de la nuit.
J'arrive à la gare : c'est toujours aussi désert, je commence sérieusement à me demander si c'est bien la bonne gare ! Mais peu après, quelques personnes arrivent, puis un petit train régional.

L'eau d'Evian
Extrait de : Alpes, Savoie Haute-Savoie - Gallimard

En 1789, le marquis de Lessert, gentilhomme auvergnat souffrant des reins et du foie, va prendre les eaux à Amphion. Mais ces eaux ferrugineuses sont sans effet sur lui. Au cours d'une promenade à Evian, il se désaltère à l'eau de la fontaine Sainte-Catherine qui jaillit sous la clôture du jardin d'un certain M. Cachat. La jugeant "légère et bien passante", il en boit régulièrement. Bientôt ses maux diminuent. Il vante alors les mérites de cette eau "miraculeuse" autour de lui et des médecins commencent alors à en prescrire la consommation. Le succès est si rapide que M. Cachat enclot sa source et commercialise l'eau ! L'aventure de l'eau d'Evian vient de débuter.
Un miracle géologique : l'eau minérale naturelle d'Evian est le produit de circonstances géologiques exceptionnelles. L'eau de pluie ou de fonte des neiges est recueillie sur les contreforts du Chablais, par une couche de sables glaciaires, enserrée entre deux plaques de moraines argileuses. Ce sable joue le rôle d'un immense filtre naturel qui donne à l'eau sa minéralité caractéristique. Parcourant 100 à 300 m par an, l'eau d'Evian surgit quinze ans plus tard à une température constante de 11,6°C.

Ca commence pour de bon
Thonon-les-Bains : ça y est, c'est parti. Il fait déjà bien chaud à cette heure-là. Au bout d'une demi-heure, alors que je suis en train de quitter la zone urbaine, j'aperçois devant moi un randonneur solitaire en train de bricoler son appareil photo. Pendant notre brève discussion, j'apprends que son étape du jour est Chevenoz, tout comme moi donc.
Peu après, le chemin s'enfonce dans une forêt, dont l'ombre est bien appréciable de ce temps-là.

Une connaissance
J'espérais faire de petites courses à Armoy afin de ne pas déjà entamer mes réserves, mais nous sommes lundi : tout est fermé. Entre temps, j'ai retrouvé le randonneur aperçu précédemment. Il est beaucoup plus chargé que moi, car il a une tente, un sac de couchage, ainsi que 2 appareils photos : un gros réflex argentique dans son étui (ça a l'air très encombrant) et un numérique compact (là, pas de soucis). Nous marchons une heure ensemble, avant que chacun reprenne son rythme. A vrai dire pour l'instant j'ai surtout envie d'être seul pour me mettre complètement dans l'ambiance.

Pause déjeuner
A 11h30 je m'arrête pour déjeuner : j'ai mangé très tôt ce matin (et plutôt mal), et je ne dois pas être loin de l'hypoglycémie. Et puis j'ai déjà eu droit à quelques courtes mais grosses montées auxquelles je ne suis guère habitué. Du coup je prends une heure et demie de pause déjeuner, afin de reprendre toutes les forces nécessaires.
L'après-midi, je trouve des montées plus importantes. Par exemple, après avoir traversé la D902 et la Dranse (petite rivière), il y a +250 m de dénivelé (ce sera la plus grosse).

Sssssss
A 4 km du gîte, j'aperçois de nouveau Dominique, le randonneur du début, avec qui je vais terminer le reste du parcours. Après quelques petites routes goudronnées, nous marchons maintenant sur un bon sentier descendant et ensoleillé. Soudain, à moins de deux mètres de nous, en plein sur la trajectoire de Dominique, j'aperçois une vipère de taille respectable en train de se faire bronzer. Je retiens violemment mon "collègue" tout en criant "Attention !", ce qui a 3 effets : faire fuir le serpent, faire sortir Dominique de ses rêves et me faire prendre pour un fou car il n'a pas eu le temps de voir la bestiole et qu'il ne doit pas comprendre pourquoi je viens de "l'agresser" !

Arrivée au gîte
Le gîte de Chevenoz est très beau et la propriétaire très sympa. La chambre semble toute neuve et dispose de tout le confort. J'aurais su ce qui m'attendait après j'en aurais sans doute plus profité... A part nous deux, il y a 2 groupes de randonneurs (respectivement de 6 et 7 personnes).
A 22 heures, tout le monde est couché, ce qui est pour moi très tôt. Mais je décide rapidement de faire comme tout le monde car de toute façon je n'ai que ça à faire...

Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes
Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes
Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes    
retour en haut

  <<     >>  

Création site Internet -- Traiteur Seine-et-Marne -- Traiteur 77