Rechercher sur itirando.com
Accueil Jura Var Bretagne Conseils Contacts

  I    J0   J1   J2   J3   J4   J5   J6   J7   J8   J9   J10   J11   J12   J13   J14   J15   J16   J17   J18   J19   J20    C     Carte 1     Carte 2     Carte 3  
Version imprimable

> Ma randonnée dans les Alpes --> Chamonix - Le Pontet

Météo
Horaires
Nb d'heures de marche
(d'après topo-guide)
Altitude
mini/maxi
Dépenses
9h45 - 17h40
6h00
1008 m / 1653 m
28,08 €
(dont refuge : 16,20 €)

Finalement aujourd'hui je n'aurai que 6 heures de marche à faire : Marie-Ange doit m'emmener jusqu'aux Houches en voiture afin d'éviter toute la partie urbaine. J'en profite pour faire des petites courses.

La catastrophe des Bains
Dans la nuit du 11 au 12 juillet 1892, la rupture d'une poche d'eau jusque-là prisonnière du glacier de Tête Rousse libère presque instantanément 200.000 mètres cubes d'eau. Ce flot arrache quantité de matériaux sur son passage et c'est une masse de 1.000.000 de mètres cubes de boue qui dévale la combe de Bionnassay. Le village de Bionnay, frappé de plein fouet, subit de gros dégâts tandis que le bourg de Saint-Gervais, à l'écart de la coulée, est épargné.
La vague funeste termine sa course au Fayet, après avoir anéanti les Bains de St-Gervais, fleuron du thermalisme savoyard de l'époque.
Interrogation des scientifiques (témoignage de Charles Durier) : "Les désastres de cette sorte survenus dans les Alpes ont communément pour origine, soit une avalanche de neige, soit un écroulement de montagne, soit le barrage accidentel d'un torrent, suivi d'une rupture subite. Le prodigieux débordement du glacier de Tête Rousse appartient à une classe de phénomènes qui jusqu'à présent n'avaient pas été observés, ou qui s'étaient produits dans des conditions trop restreintes pour attirer fortement l'attention".
Désarroi d'une vallée : ce triste événement fut largement repris dans toute la presse de l'époque. Les journaux importants du moment dépêchèrent des envoyés spéciaux chargés de relater les faits dans les moindres détails. On n'hésita pas à illustrer ces articles de dessins d'un grand réalisme, à la limite du morbide.


Une bonne mise en jambes
Histoire de me remettre tout de suite dans l'ambiance, ce matin c'est 2 heures de montée jusqu'au col de Voza, avec un dénivelé positif de 650 m. Mais bon, le chemin est excellent et souvent à l'ombre, ce qui rend le trajet beaucoup plus facile. Après le téléphérique, je continue sur le chemin principal, mais je serai un long moment dans le doute car il n'y a plus aucun balisage. Finalement il s'avèrera que c'était le bon chemin. Je commettrai tout de même une petite erreur juste avant d'arriver au col.
Après le col de Voza, le GR5 continue sur un bon chemin, mais malheureusement sur cette piste, passent fréquemment des 4x4, envoyant tournoyer moult poussière dans l'atmosphère.

Pause déjeuner
Il est 13 heures passées lorsque, à peu près entre Bionnassay et Champel, je m'arrête pour déjeuner. L'endroit est très agréable, j'y resterais bien des heures. En fait j'y reste tout de même une heure et demie, ce qui fait déjà une belle pause déjeuner.

J'approche...
J'atteins Tresse, situé à 1020 m, c'est-à-dire à environ la même altitude que les Houches. Après avoir emprunté une petite route goudronnée, on marche sur un agréable sentier en sous-bois, avant d'arriver rapidement aux Meunies. Puis encore un peu d'enrobé, un pont, suivi d'un bon chemin longeant la rive droite du Bon Nant.
Peu après le pont des Loyers, situé dans le village des Contamines-Montjoie, le chemin se poursuit le long de la rivière. Il y a beaucoup de monde sur ce chemin car j'approche du camping du Pontet où se trouve le gîte dans lequel je vais dormir ce soir.

Explorations des environs
Le gîte est très bien, et on bénéficie des installations du camping (3 étoiles) : rien à redire. Ils ne font pas le repas du soir, mais je le savais, et j'ai largement de quoi manger.
Il y a pas mal de trucs à voir autour du camping, et après m'être installé, je prends mon petit sac à dos avec mon dîner et tout le nécessaire pour visiter le coin.
Tout d'abord je vais voir l'oratoire Saint-Antoine, devant lequel je suis passé rapidement en arrivant. On peut y lire le message : "Allez à la garde de Dieu et que Saint Antoine et Saint Bernard vous préservent des dangers et revenez aussi sain que vous êtes parti". A vrai dire, j'ai le secret espoir de revenir encore plus sain de corps et d'esprit qu'avant mon départ.
Puis après un pique-nique dans le centre de loisir (il y a un grand nombre d'activités possibles), je me dirige vers l'église ND de la Gorge. Je passe par les falaises de la Duchère (école d'escalade) où il y a encore quelques grimpeurs. Un peu avant l'église, il y a un chemin de croix très joli. Devant une des croix, une jeune femme est en train de prier. L'église est malheureusement fermée à cette heure-ci, mais ce n'est pas grave car c'est sur mon chemin de demain.
Au bout d'un moment, je me dirige alors vers la Sainte Chapelle. Lorsque j'arrive à proximité, il fait déjà sombre. C'est une toute petite chapelle construite au flanc de la paroi qui longe la rivière. Je traverse celle-ci sur un petit pont (l'eau doit être glacée car il y a une chute brutale de température sur ce pont) et je monte un petit escalier de pierre. En haut, j'ai la surprise de voir dans la chapelle la jeune femme aperçue avant, mais cette fois-ci son attitude fait plus penser à de la transe qu'à de la prière ! Elle n'a visiblement pas conscience de ma présence, malgré le bruit que j'ai fait en montant. Je ne sais pas trop quoi faire. Finalement je redescends discrètement les marches et je m'installe dans un endroit discret où j'attends pour voir s'il n'y a pas de problème. Au bout d'un bon quart d'heure, je vois un groupe de touristes se diriger vers la chapelle. Bon, on va dire que c'est la relève, je rentre me coucher. Tiens, de toute façon, la voilà qui sort de la chapelle.
Pendant ma longue balade, 2 autres randonneurs se sont installés dans le dortoir et sont en train de dormir.

Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes
Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes        
retour en haut

  <<     >>  

Création site Internet -- Traiteur Seine-et-Marne -- Traiteur 77