Rechercher sur itirando.com
Accueil Jura Var Bretagne Conseils Contacts

  I    J0   J1   J2   J3   J4   J5   J6   J7   J8   J9   J10   J11   J12   J13   J14   J15   J16   J17   J18   J19   J20    C     Carte 1     Carte 2     Carte 3  
Version imprimable

> Ma randonnée dans les Alpes --> Refuge de l'Arpont - Refuge de Plan Sec

Météo
Horaires
Nb d'heures de marche
(d'après topo-guide)
Altitude
mini/maxi
Dépenses
8h05 - 15h10
5h05
2152 m / 2460 m
30,50 €
(dont refuge : 29,00 €)

Ce matin il ne reste plus aucune trace des orages de la veille : le ciel est entièrement bleu. Mes chaussures sont encore un peu humides, mais rien de bien méchant.

Tête de mule
Moins de trois quarts d'heure après mon départ, au lieu-dit le Mont, je croise 4 mules accompagnées par des ados, et chargées (les mules) d'un grand nombre de provisions, sans aucun doute destinées au refuge. Il vaut mieux s'écarter du chemin car ces bestioles ont l'air de bien savoir où elles vont et ce ne sont certainement pas elles qui vont céder le passage.

Tout petit
En milieu de matinée, pendant une pause, j'observe plus bas (à plus de 1000 m en-dessous de moi), l'activité des villes de Termignon et l'Adroit. Tout paraît minuscule vu d'ici. Je fais des arrêts un peu plus longs que d'habitude car j'ai encore une petite journée de marche, et surtout à chaque fois j'en profite pour terminer de faire sécher mes chaussures.

Une immense moraine
Ce matin il y a quelques bonnes petites grimpettes auxquelles je ne m'attendais pas et qui font bien suer, mais souvent le sentier est à flanc de montagne et très agréable.
Un peu avant les chalets de la Loza, il faut traverser une immense moraine, c'est assez impressionnant. Juste après, je croise un grand groupe de randonneurs. Ils sont précédés par un âne portant tous leurs sacs à dos. Un peu après, lorsque je me retourne pour admirer le paysage, je constate que l'âne a fait quelques dizaines de mètres sur la moraine, puis qu'il s'est arrêté tout net, visiblement encore plus impressionné que moi.

Le pauvre animal
Peu après, je m'arrête pour déjeuner. Il y a maintenant de plus en plus de nuages blancs dans le ciel, et le vent souffle assez fortement.
Un peu plus loin, une fois reparti, j'aperçois en contrebas, à 30 ou 40 m du chemin, un mouton qui n'a pas l'air en grande forme : il est par terre et tremble de tout son corps. C'est beaucoup trop abrupt pour descendre le voir. Je me dis qu'il a peut-être eu un problème à cause des orages de la veille.

L'arrivée au refuge du Plan Sec
Après les ruines des chalets de la Turra, le GR5 continue sur un chemin à flanc de montagne qui fait de grands lacets descendants : c'est très agréable. Il y a pas mal d'aménagements pour solidifier certaines parties de la piste (grillages, pierres).
On arrive ainsi à une petite cascade, puis le chemin remonte tranquillement, avant de redescendre pour arriver à une remontée mécanique qui amène quelques touristes. Peu après, j'arrive à la fin de mon étape du jour : le refuge de Plan Sec.

Le tour du lac
Mais bon, je suis encore en pleine forme et j'ai bien envie d'aller jeter un coup d'œil aux lacs aperçus juste avant d'arriver. Je me présente donc à la gardienne, je pose mes affaires à la place qu'elle m'a indiquée, je remplis mon petit sac à dos avec quelques affaires, et je repars : il ne s'est pas passé plus d'un quart d'heure depuis mon arrivée.
Finalement je décide de faire le tour du lac nommé Plan d'Armont, de loin le plus beau des deux. Je passe en bas du barrage, puis prends un chemin le long du lac, avant de rejoindre le GR5 au niveau d'une cascade. Un peu avant d'arriver à mon refuge, je croise un couple de gens d'un certain âge avec qui j'ai dîné la veille à l'Arpont et qui vont jusqu'au refuge de la Dent Parrachée, à 1 km d'où l'on est. La dame a l'air complètement épuisée, ça fait peine à voir. Je discute un peu avec le monsieur pendant qu'elle continue tout doucement à avancer. Il me dit qu'ils ont encore 2 jours de marche, puis qu'ils prennent 15 jours de vacances. Bon, je suis un peu rassuré pour la dame, j'espère juste qu'elle ne va pas clamser avant !

Très bonne fin de journée
Le soir je dîne avec 3 randonneuses : une Allemande et deux Françaises, habitant toutes les 3 en Allemagne. Le repas est excellent, très copieux et l'ambiance est très agréable.
Le soir on assiste à un magnifique coucher de soleil.

Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes
Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes
Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes Photo de ma randonnée dans les Alpes    
retour en haut

  <<     >>  

Création site Internet -- Traiteur Seine-et-Marne -- Traiteur 77