Rechercher sur itirando.com
Accueil Jura Var Alpes Conseils Contacts

   I      J1     J2     J3     J4     J5     J6     J7     J8     J9     J10     J11     J12     J13     J14     J15     J16     J17     C     Carte 1     Carte 2  
Version imprimable

> Ma randonnée en Bretagne --> Guingamp - Pontrieux

Temps
Horaires
Distance
Altitude mini/maxi
Dépenses
12h30 - 19h15
17 km
9 m / 117 m
19,1 € (125 F)
(dont camping : 4,9 €)

Ca commence bien...
Je ne suis pas en avance pour prendre mon train. Hier soir je me suis couché un peu tard afin de tout vérifier et d'envoyer quelques derniers e-mail. Résultat, ce matin j'ai eu un peu de mal à me lever.
Lorsque j'arrive à la gare d'Ermont-Eaubonne pour prendre mon train de banlieue, j'ai une très mauvaise surprise : le violent orage de cette nuit a fait des dégâts sur le réseau ferré et il y a pas mal de perturbations... Je prends le premier train qui passe : c'est un RER C omnibus. Et là je fais un rapide calcul : impossible d'avoir mon TGV si je continue dans ce RER. La seule solution que je trouve est de descendre à la première station dans Paris et de trouver un taxi. Il me reste alors 30 minutes. Une dizaine de minutes plus tard j'arrive enfin à en trouver un. Je demande au chauffeur s'il est possible d'arriver à la gare Montparnasse en moins de 20 minutes. Il me dit que ce ne sera pas évident. Bon, on y va, on verra bien...

Le Trieux

xxxxxxxxxxx
Vous avez peut-être vu le film "Taxi" ? Le héros est un fou du volant qui va à des vitesses vertigineuses... eh bien moi, mon chauffeur, c'est tout l'inverse ! Au cours du trajet, il ne dépassera pas les... 45 km/h. Et encore, heureusement que je lui ai dit que j'étais très pressé ! Tout de même, à quelques minutes de l'heure de départ du train, j'aperçois la tour Montparnasse tout au bout de mon avenue : il y a encore une petite chance. C'est à ce moment qu'un feu "décide" de passer à l'orange, le chauffeur freine un grand coup alors que n'importe qui à sa place serait passé ! Bon, c'est fini, je n'aurai pas mon TGV, sauf si l'orage a fait des dégâts sur la ligne.
Tous les TGV fonctionnent à merveille... le mien est parti depuis 5 minutes, à l'heure prévue. Par chance, un autre TGV part à 9h05, soit juste une demi-heure après. Je décide donc d'attendre que tout le monde soit monté afin d'avoir une place non réservée.

Le Trieux, le soleil et la verdure : elle est pas belle la vie ?

Arrivé à Guingamp
J'arrive à Guingamp à 12h30. Par chance je n'ai vu aucun contrôleur dans le train, sinon, avec mon billet "Découverte 30", je risquais de payer bien plus que les 80 francs de taxi. Comme prévu, j'achète un billet pour Squiffiec, lieu-dit situé à 10 km de Guingamp, afin de me rapprocher un peu de mon étape du jour. Le train doit partir à 14h51, j'en profite pour me promener dans Guingamp. Au centre-ville, les haut-parleurs diffusent de la musique bretonne. Le temps est très agréable.

Guingamp vient du breton guen gamp (camp favorable) et compte près de 8.000 Guingampais.

15h00 : j'arrive à la gare de Squiffiec. Je suis accueilli par une petite averse, mais le ciel ne tarde pas à redevenir bleu.

Je rejoins le GR
Après quelques kilomètres sur de petites routes, le GR 341 se met à suivre le Trieux. Ce cheminement au bord de l'eau est vraiment plaisant, bien que certains endroits soient envahis par les orties et les ronces. Enfin, l'avantage avec les ronces à cette époque de l'année c'est qu'il y a des mûres...

Lavoir fleuri à Pontrieux (la photo a été prise le lendemain matin)

Le camping de Pontrieux
Il est un peu plus de 19h00 lorsque j'arrive au camping de Pontrieux dans lequel il y a encore pas mal de vacanciers, mais il y a quand même des emplacements de libres. Je m'installe tranquillement avant d'avaler un bon dîner : je commence juste la randonnée donc j'ai pas mal de vivres dans mon sac.
Un peu plus tard, je fais le tour de la ville. C'est très agréable comme endroit : la ville est toute fleurie et on se sent tout de suite chez soi. De plus, une fête est prévue pour le week-end suivant (la fête des lavoirs si je me souviens bien) et les responsables commencent à préparer les stands. D'ailleurs le lavoir près du camping est magnifique : on croirait vraiment que la femme en train de laver son linge est réelle ! C'est très reposant à regarder.

retour en haut

  <<     >>  

Création site Internet -- Traiteur Seine-et-Marne -- Traiteur 77